A partir du 1er septembre 2019, il sera durement réprimandé de promener son chien au bois de Vincennes et au bois de Boulogne sans laisse et en dehors d’un espace spécialement aménagé.

Dans cet article il sera question de résumer toute la problématique qui entoure cette décision :

  1. Comment en est-on arrivé là ?
  2. Quels sont, en détails, les aménagements proposés par la Mairie de Paris
  3. Est-ce bon pour le bien être du chien ? (Nous verrons les réactions effarées sur les réseaux sociaux)
  4. Et enfin, peut-on espérer une meilleure solution ?

Comment en est-on arrivé là ?

Pourquoi maintenant ? Comment se fait-il que depuis 2 ans tout s’accélère alors que depuis 2010 on entretenait ce flou juridique du : « Toléré mais pas autorisé »

En effet, c’est depuis 2010 que le règlement des parcs et jardins n’avait pas changé mais les comportements ont évolué. Avec ces nouveaux usages, la mairie de Paris et son adjointe chargée des espaces verts, Pénélope Komitès, ont décidé de faire évoluer les règlements en y incluant la question des promeneurs de chiens aux bois de Vincennes et Boulogne.

Certaines libertés ont tout de même été accordées : les parcs parisiens, sans jeux pour enfants, sont autorisés aux chiens en laisse.

Seulement cette décision est loin de faire des émules parmi les professionnels canins car elle limite la liberté de mouvement du chien à 1m20 de son maître. Et l’alternative est de lâcher le chien dans un espace dangereux pour lui.

Quel est l’aménagement accordé par la Mairie ?

C’est sur le site officiel de la ville de Paris que vous pouvez consulter les caractéristiques techniques de l’aménagement en question (à cette adresse : https://www.paris.fr/pages/des-espaces-de-liberte-pour-chiens-dans-les-bois-7025/)

Sans vouloir être mauvaise langue, on peut objectivement remarquer que le faible contenu de la page est à la mesure de l’offre proposée…

Qu’est ce qu’il y a concrètement ?

  • Un espace de 1.3 hectare (sur les 995 hectares du bois de Vincennes)
  • Des équipements (des troncs d’arbres et des bouts de bois)

Oui, c’est tout… Mais nous reviendrons sur ce qui n’est pas dit plus loin dans l’article. Les obligations sont légèrement plus fournies et convenues.

Les obligations :

  • Ramasser les déjections canines
  • Les chiens de 2eme catégorie doivent être muselé
  • Les chiens de 1ère catégorie interdit

Les promeneurs pour chiens font-ils de l’excès de zèle ?

J’ai eu l’occasion de téléphoner plusieurs fois à la mairie pour savoir si une amélioration (de notre point vue) était envisageable afin de faire entendre la voix du bien être des chiens.

CAR OUI, cette décision n’a jamais été prise après concertation des plus expérimentés et des plus concernés à savoir : les professionnels canins.

Le message que j’ai entendu était approximativement le suivant :

« nous tolérions les promenades de chien malgré les sanctions potentielles et maintenant que nous vous avons aménagé un terrain exclusivement pour les promenades de chien en liberté, vous vous plaignez ».

Il est vrai que dit comme cela, on ressemble à des enfants gâtés. Surtout que ce qui a mis le feu aux poudres c’est l’agression d’un cavalier et du cheval ainsi que de promeneurs dans le bois de Boulogne.

Mais si des voix s’élèvent c’est parce que nous avons eu l’occasion de découvrir le terrain en question.

Bonheur pour le chien ou réel danger canin ?

Si on veut être objectif, on ne peut être emballé par le terrain vague proposé.

Voici la photo d’illustration choisie par la Marie sur son site internet. Elle a également été partagée sur le compte Facebook de la Mairie de Paris, seulement les internautes ne sont pas dupes, voici certains commentaires :

Car oui le terrain ressemble surtout à ceci :

Il faut dire que la communication de la Mairie laisse à désirer…

Dans une interview accordée au Parisien, Pénélope Komitès, l’adjointe en charge des Espaces Verts à la Ville de Paris explique vouloir préserver la « biodiversité » en excluant les chiens au profit des joggers et des vélos.

Voici un extrait de l’interview :

Les internautes ne manquent pas de souligner les incohérences comme en attestent ces messages sur les réseaux sociaux. En effet cet argument ne tient pas, comme le dit un membre du groupe Facebook Promenons nous au bois de Vincennes :

Si ils veulent protéger la biodiversité faudrait peut être faire quelque chose pour les gens qui habitent dans le bois, les prostituées, les dealers et faire en sorte que les gens qui viennent faire des pic-nics ramassent leurs propres déjections avant de supprimer la liberté des chiens. Leurs « aménagements » ont été fait sans aucune consultations de professionnels et sans aucune notion des besoins fondamentaux des chiens. En résumé une vaste blague visant à répondre aux besoins des humains en faisant mine d’être juste envers les (propriétaires de) chiens…

Mais ce qui est bien plus grave, ce sont les dangers pour chien éparpillés sur le terrain vague comme des mines avec au menu :

  • Un sol graveleux
  • De nombreux épillets
  • Un coin sans ombre
  • Des clôtures d’environ 1 m de hauteur et un parc non fermé… à 20m de la route.
  • Sans compter que ce genre d’espace va devenir un véritable repère à maladies :  un seul chien malade et une grosse partie de la population canine fréquentant ce lieu le sera aussi…
  • Pour y accéder il faut prendre la route Saint Hubert et la route de la Pyramide. Deux routes avec des camionnettes hébergeant des prostituées tous les 20 m et des prostituées à pied tous les 10 m !

(source : sospets)

Peut-on espérer une meilleure solution pour les chiens ?

Les experts canins ont la solution contre le comportement agressif des chiens mais une question plus profonde demeure…

Je vais être cash : le nœud du problème c’est l’amateurisme de certains qui privera tous les chiens de Paris d’une grande liberté et par extension, de leur bonheur.

Les témoignages sur internet ne sont pas que des critiques de la Mairie, mais aussi du comportement de ces apprentis dresseurs pour chien. En atteste le témoignage de Brigitte sur le groupe Facebook de Stéphane Benguigui :

Le soucis avec les soit disant amis des bêtes au bois c’est qu’en fait certains d’entre-eux considèrent que les animaux doivent retrouver leur instinct et qu’à partir de là il ne faut rien leur dire même s’ils dérangent les autres. Perso mes chiens sont en liberté au bois mais je les surveille toujours. Ils sont avec des humains et il y a des règles à suivre

Les professionnels canins comme moi savent très bien ce qui est nécessaire pour le bien animal du chien tout comme les personnes responsables. Ce sont des années d’expérience et d’études qui permettent de l’affirmer et de déplorer comme Brigitte cet amateurisme.

Mais il est aussi de la responsabilité des politiques de s’attaquer aux maîtres irresponsables plutôt que de pénaliser les autres qui n’ont rien à se reprocher.

Facilité politique

Le fondateur du collectif les chiens libres (#chiensanslaisse) Stéphane Benguigui a lancé en 2012 une pétition sur Internet pour réclamer le maintien d’espaces de liberté « canins » dans les bois de la capitale et a récolté plus de 26 000 signatures depuis.

Malheureusement Stéphane Benguigui n’a pas été écouté par la mairie.

Si la mairie ne s’est pas concertée avec des professionnels, alors on peut imaginer qu’elle s’est reposée sur les travaux de ses confrères politiques du Sénat ?

Seulement un Projet de loi relatif aux animaux dangereux et errants, et à la protection des animaux a été publié par le Sénat et le caractère agressif des chiens est décrit comme :

« dû exclusivement au comportement inconscient au mieux, malfaisant au pire, et en tout état de cause irresponsable des propriétaires et détenteurs de ces animaux »

Dès lors pourquoi ne pas sévir auprès des maîtres plutôt que de priver les chiens bien dressés de leur bonheur ?

Categories: actualité

Related Posts

actualité

Dresseur de chien à Saint Mandé

Vous vivez à Saint Mandé ? Vous avez fait l’acquisition d’un magnifique petit chiot ? (peut être même l’avez-vous adopté ? Dans ce cas là je vous félicite) Vous souhaitez le meilleur pour votre nouvel animal de Read more...

actualité

Le Perreux sur marne : pensions canine et balade pour chien

Vous habitez le Perreux sur Marne ? Peut-être même, possédez-vous un chien ! Laissez-moi vous présenter les avantages d’être un perreuxien et d’avoir un chien à balader. Situé à 2 km des bois de Vincennes, il ne Read more...

actualité

7 aliments « humains » à partager avec votre chien

Les vidéos critiquant les lobby de l’alimentation pour chien sont de plus en plus présentes sur les réseaux sociaux. Mais si vous ne voulez plus donner des croquettes pour votre chien, qu’est-ce qu’il va manger ?? Read more...